Kingswood

Encadrement des activités physiques et sportives avec des mineurs,
en colo, centre de vacances, camp d’ados, voyage scolaire…

Peut-on organiser un parcours en VTT pendant une colonie de vacances ? Qui peut encadrer une descente en kayak ou une randonnée équestre à l’occasion d’un camp de jeunes ? Faut-il des compétences particulières pour animer une activité kart ou tir à l’arc durant un séjour de vacances ?…

Cette fiche et celles qui lui sont associées font le point sur les conditions d’organisation et d’encadrement des activités physiques ou sportives pratiquées en accueil collectif de mineurs.

♦♦♦

1 – Choisir les activités en fonction du projet éducatif.

 

Durant un séjour de vacances – et plus généralement pour tout accueil collectif de mineurs – les activités proposées doivent correspondre au projet éducatif tel qu’il a été défini par l’organisateur et présenté aux parents. La responsabilité des encadrants – directeur et animateurs – est l’organisation quotidienne du séjour. A ce titre, ils doivent s’assurer que chaque activité est adaptée au groupe d’âge concerné, qu’elle s’intègre dans le projet éducatif, et qu’elle se déroule dans des conditions de sécurité et d’encadrement optimales.

Il est par exemple peu opportun de prévoir pour des mineurs des activités comportant un risque potentiel : paint-ball, tir avec armes à feu, nage en eau vive, sport violent, etc.

 

2 – Adapter l’encadrement aux activités ou sports proposés.

 

Pour certaines activités physiques ou sportives, la législation impose un encadrement spécifique. Ces normes d’encadrement se substituent alors aux règles qui régissent habituellement l’encadrement des enfants ou ados en accueil collectif de mineurs.

Pour en savoir plus sur l’encadrement habituel en séjour de vacances, cliquez sur…

 

L’arrêté du 20 juin 2003 fixe les modalités d’encadrement et les conditions d’organisation des activités ou pratiques sportives. Sont notamment soumises à un régime d’encadrement spécifique les activités aquatiques et nautiques, les activités de montagne, la spéléologie, les sports aériens, les sports mécaniques, l’équitation et le VTT. Cette liste est susceptible d’évoluer selon les pratiques constatées dans les séjours de vacances ou accueils collectifs de mineurs. Les annexes de l’arrêté du 20 juin 2003 sont alors modifiées en conséquence.

Quelle que soit l’activité envisagée, les organisateurs doivent porter une attention particulière à la réglementation locale, qui peut en interdire ou en limiter la pratique pour une raison particulière : arrêté préfectoral, contamination bactérienne des eaux, aléa climatique, travaux, interdiction communale,…

Un accueil collectif de mineurs peut, s’il le souhaite ou s’il ne dispose pas en interne des personnels nécessaires, sous-traiter l’organisation d’une activité à un organisme (établissement, association, club sportif,…) doté du personnel d’encadrement qualifié (éducateurs sportifs diplômés). L’activité se déroule alors sous la responsabilité du sous-traitant, sans pour autant que l’organisateur ou l’encadrement de l’ACM soient déchargés de leurs propres responsabilités. Il revient notamment à l’organisateur ou au directeur de s’assurer auprès de la DDCS * que l’organisme sous-traitant est bien déclaré et obéit aux normes de qualification et de sécurité en vigueur.

Blog pour colonie ou camp

3 – Les activités physiques et sportives qui nécessitent un encadrement spécifique.

 

Les activités ci-dessous nécessitent une organisation et un encadrement spécifiques. Pour chaque discipline, une fiche pratique Animateur présente les conditions à respecter. Elle est accessible en cliquant sur le lien proposé.

1 – La baignade

2 – Le canoë kayak et les disciplines associées

3 – Le canyonisme (ou descente de canyon)

4 – Le ski nautique, et les disciplines associées

5 – La voile

6 – L’équitation : découverte de l’animal, apprentissage, promenade équestre, randonnée

7 – L’escaladeKeezam'tel, répondeur des séjours enfants ou ados

8 – La spéléologie

9 – Les parcours acrobatiques en hauteur

10 – La randonnée

11 – L’alpinisme

12 – Le ski

13 – Le VTT

14 – Le tir à l’arc

15 – Les sports de combat : judo, karaté, boxe, jujitsu, lutte, taekwondo, …

16 – Les loisirs motorisés : motocyclisme, quad, karting, ,…

 

Enfin, que l’activité pratiquée soit ou non réglementée, rappelons que l’organisateur d’un séjour de vacances, d’une colonie de vacances ou d’un camp de jeunes est tenu de prendre en permanence les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des pratiquants.

 

♦♦♦

* Notes :

 

DDCS : Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Fiches de préparation colonie de vacances, camp, séjour

**