Kingswood

1950 : L’invention des classes découverte… à la neige !

Aussi étonnant que cela paraisse, c’est à la toute première classe de neige que l’on doit l’invention de ce que l’on connaît désormais sous l’appellation générique de « classes transplantées » ou « classes découverte ».

Histoire des classes transplantées

Melle Muller de Schongor pose avec quelques élèves

Pour la petite histoire, la première classe de neige a été « inventée » en 1950 par Mlle Muller de Schongor, institutrice du cours privé Victor Hugo à Paris. Cinq ans à peine après l’armistice, à une époque où les sports d’hiver ne s’adressaient qu’à une élite, cette enseignante était convaincue que ses petits élèves parisiens tireraient grand bénéfice d’un séjour au ski organisé par l’école. Elle réussit à convaincre son directeur, Monsieur Lorphelin, lequel se mit en quête d’un lieu d’accueil adapté à un groupe d’enfants. Il choisit finalement le chalet « Les Bambinos* », maison de convalescence située à Praz-sur-Arly, dans le massif Alpin. Et c’est de cette façon que, du 9 au 30 mars 1950 (3 semaines !) les élèves du cours Victor Hugo, leur institutrice, leur directeur accompagné de sa femme, inaugurèrent la première classe de neige. C’était il y a 60 ans…

Les raisons qu’avait cette institutrice d’emmener sa classe à la neige ne sont pas très différentes de celles qu’ont aujourd’hui les enseignants qui font le même choix. Si la pratique des sports d’hiver s’est démocratisé en un demi-siècle, il y a aujourd’hui encore moins de 15% des familles qui en profitent régulièrement. Le rôle de l’école n’est certes pas de pallier toutes les inégalités sociales. Pourtant, et tous les enseignants qui ont un jour accompagné leurs élèves à la neige le savent, plus que n’importe quel voyage, une classe de neige revêt forcément un caractère magique : pour la grande majorité des élèves, c’est une occasion à la fois unique et inespérée de découvrir la montagne, et de profiter de ses richesses.

En 1950, l’idée de Mlle Muller de Schongor a probablement suscité de nombreuses interrogations au sein de la communauté éducative et des familles. Mais elle bénéficiait d’un avantage considérable par rapport aux enseignants de 2010 : ni le Ministère de l’Education Nationale de l’époque, ni l’Inspection Académique dont elle dépendait ne lui ont demandé de rédiger le traditionnel « Projet Pédagogique* » nécessaire à toute activité hors classe. Quelle chance !…

L'histoire : la première classe de neige, en 1950

Les enfants devant le chalet “Les Bambinos”

L’histoire se poursuivant, le chalet « Les Bambinos », rebaptisé depuis Val Soleil, dans la commune de Praz sur Arly (74), continue d’accueillir des classes découverte, en toutes saisons. Il propose désormais des formules « tout compris » axées autour d’une thématique : nature, géologie, patrimoine, neige, etc. Une solution qui peut beaucoup simplifier la préparation du séjour…

Et vous, vous souvenez-vous de votre première fois en classe de neige ? Que cela soit en tant qu’élève ou en tant qu’enseignant ? Quels souvenirs en avez-vous ? Qu’est-ce qui vous avait marqué ?

Boite vocale pour séjour jeunes

**